A propos Jean-François Lisée

Il avait 14 ans, dans sa ville natale de Thetford Mines, quand Jean-François Lisée est devenu membre du Parti québécois, puis qu’il est devenu – écoutez-bien – adjoint à l’attaché de presse de l’exécutif du PQ du comté de Frontenac ! Son père était entrepreneur et il possédait une voiture Buick. Le détail est important car cela lui a valu de conduire les conférenciers fédéralistes à Thetford et dans la région lors du référendum de 1980. S’il mettait la radio locale dans la voiture, ses passagers pouvaient entendre la mère de Jean-François faire des publicités pour « les femmes de Thetford Mines pour le Oui » ! Il y avait une bonne ambiance dans la famille. Thetford mines est aussi un haut lieu du syndicalisme et, à cause de l’amiante, des luttes pour la santé des travailleurs. Ce que Jean-François a pu constater lorsque, un été, sa tâche était de balayer de la poussière d’amiante dans l’usine. La passion de Jean-François pour l’indépendance du Québec et pour la justice sociale ont pris racine là, dans son adolescence thetfordoise. Elle s’est déployée ensuite dans son travail de journalisme, puis de conseiller de Jacques Parizeau et de Lucien Bouchard, de ministre de la métropole et dans ses écrits pour une gauche efficace et contre une droite qu’il veut mettre KO. Depuis quatre ans comme député de Rosemont, il se bat pour les dossiers de l’Est de Montréal en transport, en santé, en habitation. Dans son rôle de critique de l’opposition, il a donné une voix aux Québécois les plus vulnérables, aux handicapés, aux itinérants, il a défendu les fugueuses, les familles d’accueil, tout le réseau communautaire. Il est aujourd’hui candidat à la direction de notre parti. Il compte apporter de la vision, de la clarté, et ce mélange de pragmatisme et de passion qui est devenu sa marque de commerce.

AGA dans Rosemont et session intensive à l’assemblée – La Semaine du Député de Rosemont

Une AGA dans Rosemont dynamique!

15355989_10157782582330623_1091455476_nL’assemblée générale du Parti Québécois de Rosemont s’est déroulée dimanche dernier. Plus de 80 membres et militants étaient présents. Paul St-Pierre Plamondon était également des nôtres. C’est toujours un plaisir de rencontrer et discuter avec les gens de ma circonscription. Un immense merci à l’exécutif de Rosemont et aux bénévoles qui font de ces événement un succès à chaque fois!

Scandale à la SIQ : le Premier ministre doit faire la lumière
Cette semaine, nous avons pris connaissance d’un autre rapport sur le scandale libéral immobilier de la SIQ. Ce qu’on y apprend est accablant et soulève plusieurs questions: Même après défaut de paiement, le CA de la SIQ n’a pas repris les immeubles, pourquoi?Comment George Gantcheff a bénéficié d’informations privilégiées? Pourquoi Monique J-Forget dit-elle ne rien connaître alors que les procès-verbaux sont clairs? Pourquoi, sous les libéraux, la SIQ a-t-elle refusée une transaction pouvant lui apporter 100M$? Le plus troublant dans ce rapport sur la SIQ, c’est la volonté ferme que le contrat ne s’applique pas correctement. Nous demandons donc à ce que Mme Jérôme-Forget vienne en commission parlementaire répondre aux questions des parlementaires et qu’on puisse enfin faire la lumière sur le plus gros scandale immobilier de l’histoire du Québec.

50 ans pour le SLAB, identité québécoise et partielles – La Semaine du Député de Rosemont

Convergence avec QS : accepter nos différences, additionner nos forces, débarrasser le Québec des Libéraux.

Réunis en conseil national la fin de semaine dernière, les militants de QS ont accepté la main tendue par le Parti Québécois. On voit bien qu’il y a des divergences importantes, mais ce qui nous unit, c’est qu’on aime trop le Québec pour laisser une chance à Philippe Couillard et son équipe de nuire au Québec en général. C’est bien parti !

Transport et éducation à l’ordre du jour pour Verdun

Le caucus montréalais des députés du Parti Québécois s’est tenu lundi en compagnie du candidat aux élections partielles dans Verdun, Richard Langlais. Nous interpellons le gouvernement afin qu’il agisse rapidement pour faciliter les déplacements des gens de Verdun et pour assurer aux enfants de la circonscription des écoles saines. Verdun est enclavé entre le chantier du nouveau pont Champlain et la reconstruction de l’échangeur Turcot, ce qui cause une congestion monstre. Ouvrir au moins une bretelle temporaire permettrait de désenclaver l’Île-des-Sœurs et d’atténuer le bouchon de circulation permanent sur l’autoroute 15 Nord. De plus, l’austérité libérale est apparente dans les écoles de Verdun : celles-ci sont surpeuplées, dans un mauvais état, et leurs directions doivent composer avec des coupes de personnel. Le gouvernement doit réinvestir dans nos écoles!

Identité québécoise – Une approche résolue, équilibrée et responsable

Qu’est-ce que l’identité québécoise? René Lévesque l’appelait la « différence vitale » du Québec. L’addition de tout ce qui fait de nous une nation et la volonté de nous projeter ainsi dans l’avenir et dans le monde.

« Être ensemble est une immense opération, une orchestration infiniment complexe, dont le chef invisible est la conviction partagée que cet ensemble existe, qu’il a un sens à travers l’histoire, qu’il nous faut y être attentifs afin qu’il ne se relâche pas. » On trouvait cette citation de Pierre Emmanuel en exergue de la Politique de développement culturel publiée par Camille Laurin il y a bientôt 40 ans.

Le Parti Québécois a toujours été au rendez-vous de l’identité québécoise. Et s’il s’agissait
naguère d’un combat défensif, celui qui visait à « protéger » la langue face aux risques d’assimilation, il doit s’agir maintenant d’une affirmation positive, sereine et inclusive.

Rosemont brille à l’Assemblée nationale – La Semaine du Député de Rosemont

Bravo à l’Épicerie solidaire de Rosemont!

Félicitations à l’ Épicerie solidaire de Rosemont, gagnante du «Prix coup de cœur 2016» au Gala élixir du PMI-Montréal! Deux fois par mois, l’Épicerie solidaire, dont je suis le fier parrain d’honneur, offre un accès à une alimentation saine et abordable aux citoyens. Bravo à toute l’équipe pour votre engagement et votre dévouement. Une mention également à l’ Écoquartier Rosemont – La Petite-Patrie pour sa nomination pour un Un jardin pour tous.

Hommage à François Gendron

C’est en 1976 que François était assermenté pour la première fois comme député d’Abitibi-Ouest à l’Assemblée nationale. Et il gagnera par la suite 11 élections consécutives! Il détient ainsi le record de longévité pour un élu de l’Assemblée nationale. En 40 ans, il aura été ministre sous les gouvernements de René Lévesque, Jacques Parizeau, Bernard Landry et Pauline Marois. Il a été vice-premier ministre, président de l’Assemblée nationale et chef intérimaire du Parti québécois. Merci François pour tes 40 ans de services auprès des Québécoises et des Québécois!

Mobilisation du communautaire, partielles et laïcité – La Semaine du Député de Rosemont

Rencontre des élus de Rosemont

2016-11-07-rencontre-des-elus-de-rosemontLa semaine a débuté avec une rencontre de la table des élu(e)s de Rosemont afin de discuter des enjeux importants pour le quartier : sécurité routière, écoles, financement des organismes, etc. C’est toujours un plaisir de rencontrer mes homologues des différents paliers de gouvernance afin de se concerter et trouver des solutions communes aux problèmes qui touchent nos citoyens.

Engagez-vous pour le communautaire : Rosemont en action! 

15052081_10157664554730623_1402762718_oDans le cadre de la campagne « Engagez-vous pour le communautaire », j’ai visité plusieurs groupes communautaires de Rosemont dont la CDC de Rosemont, Lettres en main, Parrainage Civique de l’Est de l’Île de Montréal (PCEIM), Action Autonomie, AQDR Rosemont, Centre Des Femmes Rosemont, ALPAR, Comité logement Rosemont.
Il faut que le financement de ces organismes soit adéquat. Plus que jamais, nous voyons les effets désastreux de l’austérité libérale sur les personnes vulnérables qui bénéficient du soutien d’organismes communautaires. Le gouvernement doit reconnaître aux organismes communautaires leur autonomie et leur capacité d’agir selon leurs valeurs. Il doit également cesser d’exiger d’eux qu’ils fournissent des services pour lesquels lui-même s’est désengagé. Plus de détails ici